Anne Wolf

Pianiste, compositrice 

Biographie

Anne-Wolf-800-2.png

Crédit photo : ©Jacky Lepage

Née en 1967 d’un père amoureux de la peinture et d’une mère pianiste adoratrice des œuvres de Chopin, Anne Wolf est une pianiste belge établie à Bruxelles. Après dix années d’études classiques à l’académie de musique, elle découvre d’autres styles musicaux, Jimmy Hendrix, Funkadelic, Miles Davis, Return to Forever, The Brother Johnson etc. A 15 ans, elle décide d’interrompre sa scolarité pour se consacrer à la musique et commence à gagner sa vie en alternant divers petits boulots. Elle passe alors l’examen d’entrée au Conservatoire Royal de musique de Bruxelles, section classique, tout en suivant ses premiers cours de jazz en compagnie d’Alain Rochette. Deux ans plus tard, elle est acceptée aux cours de solfège, analyse musicale, harmonie, chorale et psychopédagogie. En parallèle, elle commence à jouer au groupe en tant que claviériste, de la chanson française et du jazz-funk. Ensuite, tout s’enchaîne, elle devient petit à petit Sidewoman professionnelle du clavier et du piano, tout en poursuivant ses études au conservatoire, section jazz cette fois, avec pour professeurs notamment Éric Legnigi et Charles Loos. Elle touche alors à toutes les musiques, soul, africaine, brésilienne, pop, rock FM, chanson flamande et française… Elle se rend à Paris pour suivre une master class de Michel Petrucciani, une rencontre qui la touche tout particulièrement. Elle se produit alors en solo ou avec des musiciens de divers styles et cultures, principalement brésiliennes et africaines.


Quelques années plus tard, son premier prix de piano jazz sous le bras, Anne commence à sentir le besoin de créer son propre trio. Son premier album « Amazone » voit le jour en 2001, enregistré sous le label Igloo, avec Cédric Waterschoot à la basse électrique, Chris Joris aux percussions, et en invitée, la chanteuse brésilienne Marcia Maria. Dans le même temps, elle tourne entre autres avec le groupe de Pierre van Dormael « Vivaces » et le groupe « Parfum Latin » aux côtés de Charles Loos. En 2002, elle gagne le prix Django d’or octroyé une fois par an à un jeune musicien de jazz belge. Sa composition « Moon at noon » est primée en 2006 au terme du concours international de jazz à Hoeilaert, destiné à choisir une œuvre imposée.  


Une pause s’ensuit, une tendinite, une remise en question… La rencontre avec le bassiste hollandais Theo de Jong donne un nouveau souffle à son approche de la musique et de la vie avec la naissance de leur fils Lenny. Son deuxième album « Moon@Noon » sort en 2010, enregistré avec le percussionniste hollandais Janco van der Kaaden sous le label Mogno. En 2016 sort l’album live « Wolf in the Wood ». Son actualité la tourne vers du jazz plus moderne en quartet avec Theo de Jong, Lionel Beuvens et Sigrid Vandenbogaerde. 


Le LatinAlma Jazz nait à son initiative.